Leaving violence. Living safe – vidéo

Conçue pour briser la glace et faciliter la parole des femmes et des jeunes filles migrantes chercheuses d’asile et réfugiées, lors des réunions au cours desquelles les opératrices et les médiatrices culturelles présentent le centre anti-violence, le parcours de sortie de la violence et les différentes formes de soutien offertes, cette vidéo confie entièrement le message à l’image afin qu’il puisse être utilisé quelle que soit la langue parlée par les participantes aux réunions. L’idéation et la réalisation de la vidéo sont de Cristina Chiappini.

 

Leaving violence. Living safe – Confiance – La médiatrice culturelle – vidéo

Il s’agit de la première des trois vidéos produites par le projet Leaving violence. Living safe en 2020 pour raconter l’accueil des femmes migrantes demandeuses d’asile et réfugiées dans les centres anti-violence du réseau D.i.Re. Le travail des médiatrices culturelles est essentiel pour construire la relation de confiance nécessaire pour définir, avec l’opératrice et la femme accueillie, un parcours de sortie de la violence adapté à ses besoins et à ses désirs et orienté vers une autonomie et une indépendance futures. La vidéo est racontée par Mimoza Shembitraku, opératrice et médiatrice culturelle au centre anti-violence Viveredonna de Carpi, dans la province de Modena. L’animation a été produite par IacaStudio avec le soutien de Hero Comunicazione.

 

Leaving violence. Living safe – Vérité – L’opératrice du centre anti-violence – vidéo

Il s’agit de la deuxième des trois vidéos produites par le projet Leaving violence. Living safe en 2020 pour raconter le parcours d’accueil des femmes migrantes demandeuses d’asile et réfugiées dans les centres anti-violence du réseau D.i.Re. Les opératrices – comme nous le raconte Francesca Ranaldi, coordinatrice du centre anti-violence La Nara de Prato – créent, avec les médiatrices culturelles, un espace d’écoute sans jugement qui donne aux femmes migrantes demandeuses d’asile et réfugiées la possibilité de partager leur expérience et de trouver toutes les ressources – en elles-mêmes, mais aussi sur le territoire – nécessaires pour commencer leur vie de manière autonome dans notre pays. L’animation a été produite par IacaStudio avec le soutien de Hero Comunicazione.

 

Leaving violence. Living safe – Besoins – La demandeuse d’asile/réfugiée – vidéo

La troisième des vidéos produites par le projet Leaving violence. Living safe en 2020 adopte la perspective des femmes migrantes demandeuses d’asile et réfugiées dans les centres anti-violence du réseau D.i.Re avec les réflexions de Mariem Al Ghezawi, refugiée d’origine libyenne soutenue par la Casa delle donne Lucha y Siesta à Rome, où elle a commencé à travailler comme médiatrice culturelle. Du premier moment où une femme migrante demandeuse d’asile arrive, désorientée, au moment où, grâce au soutien des opératrices et médiatrices culturelles du centre, sa nouvelle vie – au-delà de l’expérience de la violence – prend forme.